Europa brauche Visionen statt Technokratie oder Gabriels Kampfansage. Deutschland bewegt sich?

Anstelle Teknokratie und Struktureformen sollte Deutschland an der Seite Frankreichs die dortigen Vorschläge für eine breite europäische Reformagenda unterstützen!

Sigmar Gabriel und Wolfgang Schäuble, zwei politischen Schwergewichte, wissen um die politische Nase des jeweils anderen. Gabriel und Macron, muss man wissen, kennen sich gut, haben schon kooperiert, während sie beide als Wirtschaftsminister amtierten.

Essayons de décrypter cette situation si vous le voulez bien.

Vue de loin, la démarche de Sigmar Gabriel peut surprendre après huit années de législature commune. Wolfgang Schäuble ne semble pas être opposée à la démarche d’Emmanuel Macron. Nous gardons en souvenir son discours d’intronisation à l’Académie des Sciences Morales et Politiques.

De plus près, quels en sont les enjeux politiques ?

Un SPD à bout de souffle, en perte de vitesse, est à la recherche d’une nouvelle identité. Force est de constater une certaine similitude avec le parti socialiste français dont la chute aura elle été plus brutale en juin dernier.

En toute vérité, le SPD doit relancer sa machine électorale.

Le projet européen de Macron pourrait être une aubaine, pourquoi pas ?

En se positionnant clairement pour une Europe sociale, Gabriel pourrait convaincre une partie de son électorat perdu tout comme de nouveaux électeurs en Allemagne, sensibles au thème de l’Europe. Un thème qui avait presque disparu de la campagne électorale de Septembre en Allemagne, il est bon de le rappeler.

La démarche est abrupte certes. Est-elle vraiment nécessaire ?

Un travail profond de réflexion débute en Allemagne. Chaque partie politique majeur veut s’approprier la gouvernance du projet européen, CDU, SPD, FDP, Die Grünen. Tous sauf l’AfD, bien sûr…

Une Europe sociale n’est pas le panache de l’un ou de l’autre, mais de nous tous, Européens.

Tous les comités En Marche ! d’Allemagne et bien sûr celui d’Hambourg Elbe-Hamburg, se réjouissent du dialogue à venir.

Marchons ensemble! Qu’en dites-vous?

Envie de lire plus sur le sujet?

L’article sur le Handelsblatt, Gabriel macht Front gegen Schäuble ou encore celui de Daniel Friedrich Strum , Die Welt.

 

 

Eine Antwort auf „Europa brauche Visionen statt Technokratie oder Gabriels Kampfansage. Deutschland bewegt sich?

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.