Être à la hauteur au croisement de chemins géopolitiques décisifs.

Dans un contexte géopolitique complexe fait de vérités faibles et de menaces fortes, faire preuve d’audace pour recréer de la confiance durable est une nécessité absolue. Il s’agit là d’une réelle opportunité pour la France et pour l’Europe qui doivent renforcer leur souveraineté au risque de disparaître.

Revisiter et réinvestir les relations avec les puissances, grandes et petites, de la planète.

Assistons-nous à la fin de l’hégémonie occidentale ?

Devant tant de bouleversements géopolitiques, économiques, nous ne pouvons pas le nier. Face à l’ensauvagement du monde, l’accroissement des inégalités, la révolution technologique et le grand bouleversement écologique, nous perdons lentement et sûrement la main face à la plupart de ces enjeux sensibles.

À la veille du trentième anniversaire de la chute du Mur de Berlin, il faut avoir l’honnêteté d’admettre que la Russie a été depuis cette date poussée loin de l’Europe. Profonde erreur ou pas, nous en payons aujourd’hui les pots cassés d’une certaine façon. Car, aujourd’hui, la Russie occupe depuis une place inédite dans tous les conflits majeurs, comme dernièrement les patrouilles turco-russes au nord de la Syrie.

En clair, la conséquence de nos faiblesses et de nos fautes s’exerce par une perte de souveraineté stratégique, économique, commerciale et diplomatique.

Or la Russie est historiquement, culturellement plus proche de l’Europe.

Elle flirte pourtant avec ses voisins de l’Orient dont la Chine et agit méthodiquement. La Russie se sent-elle dans son approche cartésienne vraiment tout à fait en tranquillité avec son voisin chinois ? Nul ne le sait, mais les intérêts divergent à priori, à moins de vouloir jouer sur le registre de l’opportunisme. Cela pourrait constituer alors une menace potentiellement forte.

Recréer de la confiance durable entre l’Europe et ses voisins

Ce qui suppose de repenser en profondeur la relation avec quelques puissances. N’ayons pas peur de les citer : États-Unis d’Amérique, Russie, Chine.

Il ne s’agit pas d’un simple dépoussiérage ou d’un nouveau coup de vernis à la va-vite. Non, cela est beaucoup plus ambitieux, plus subtil : tenter de rebâtir, encore mieux, rebâtir un ordre mondial nouveau dans lequel l’Europe joue un rôle primordial. Et la France par là-même.

Pour cela, alors, il faut être à la hauteur en termes d’indépendance de notre diplomatie et d’autonomie stratégique. Charles de Gaulle l’avait parfaitement compris et défendu corps et âme. Emmanuel Macron prend le flambeau, il élargit simplement les dimensions.

La conception politique interventionniste de la France ?

Les dents grincent de ce côté du Rhin. La presse s’empresse de décrier Macron qui d’après elle, a étendu son rayon d’action en matière de politique étrangère au monde entier. Ou alors de rappeler que Macron n’a pas vraiment progressé dans ses ambitieux projets de réforme au sein de l’Union Européenne. L’Allemagne est méfiante et reste sur la défensive.

Il est vrai qu’en termes de diplomatie, les Allemands sont souvent principalement préoccupés par l’absence d’erreurs, tandis que les Français représentent activement les revendications de leur pays en matière de validité, de conception universelle et d’humanisme. Quant aux compétences diplomatiques, je ne sais du tout qui l’Allemagne peut aligner, capable d’être à la hauteur des enjeux. Il est plus facile alors de critiquer à défaut d’être constructif.

Être à la hauteur et faire bouger les lignes entre les grands pays du monde

Emmanuel Macron parle de construire une architecture de confiance en Europe sans pour autant négliger aucune des valeurs profondes de notre culture. Le dialogue est préférable à l’ostracisme. Le message est le même quand il discute avec Donald ou quand il parle avec Vladimir, le message passe. Macron incarne une vision diplomatique au-delà de nos frontières et semble être amené à jouer un rôle clé dans la grammaire internationale. Il sait être à la hauteur, pour la France, pour l’Europe. Comme François Bayrou le disait, les Français se rendent compte que ce que cet homme fait est à la hauteur de ce qu’ils attendaient. C’est bien ainsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *