Bewegt Euch! Un petit vent de fraîcheur qui nous fait du bien…..

Deutschland, bewegt Dich! Emmanuel Macron streckt seit Monaten die Hand Richtung Deutschland aus. Irgendwann wird es zu spät sein, sie zu ergreifen. Wenigstens in Aachen haben sie das erkannt: der französische Präsident erhält den Karlspreis.

« Emmanuel Macron hat lange auf eine Antwort aus Deutschland gewartet. Nun ist sie gekommen. Allerdings nicht aus Berlin, sondern aus Aachen (…). Die deutsche Grenzstadt zeichnet den französischen Präsidenten mit dem Karlspreis aus. Selten hat es einen geeigneteren Preisträger gegeben. Macron hat die Würdigung nicht nur verdient – er braucht sie auch: um auf seinem Weg voranzukommen, die Europäische Union zu retten, indem er sie stärkt. Dies kann ein Macron nicht allein. Er benötigt viele Verbündete, in seinem Heimatland wie im Ausland. »

Aix-la Chapelle honore Emmanuel Macron en lui décernant le Prix Charlemagne 2018.

Les motivations ? Sa vision forte pour une nouvelle Europe. En saluant de la sorte son engagement européen, Emmanuel rejoint Angela dans la cour des Grands.

Cette reconnaissance prestigieuse, c’est aussi ce que Stefan Ulrich met en avant dans son article du 10 décembre 2017.

Il va aussi loin, beaucoup plus loin.  Alors que la presse allemande est plus sur la critique que les louanges, Ulrich apporte une bouffée d’air frais dans la jungle médiatique.

Dans un premier temps, c’est le bilan politique de ce début de mandature qu’Ulrich décrit. Un chambardement de nos habitudes, nombre de nos acquis remis en question sur le fondé et la nécessité de l’époque : il s’agit de réformes profondes et difficiles.

Macron réussit-il à persuader ses compatriotes?

À lire Stefan Ulrich, la réponse est acquise, même si le pari de Macron n’est pas entièrement gagné. Son assurance et son courage combatif restent des valeurs qui rassurent mais aussi convainquent. En France, mais aussi à l’Étranger.

Oui, il est correct de rappeler que la dernière décennie a conduit en France à un recul économique et structurel certain. C’est une France qui a perdu de son aura sur la place internationale et ce, dans beaucoup de domaines, avouons-le.

En relançant la machine France, Macron se pose comme porteur d’espoir. Il rend possible ce qui encore il y a quelques mois semblait impossible.  Il tend un bouclier contre toute tendance populiste. Le Front National panse ses plaies, les Républicains se cherchent encore, provoquant même une véritable crise identitaire à droite. Ou de ce qu’il en reste…

Si celle-ci semble vouloir tourner aujourd’hui le dos à la construction européenne, Macron défend une attitude visionnaire complètement opposée. Un combat presque passionnel diraient certains.

« Macron streckt die Hand aus – Berlin muss endlich einschlagen »

Ulrich continue et souligne la vitesse avec laquelle la machine est En Marche!. Oui, elle l’est vraiment et très efficace également. Simplement parce qu’il est nécessaire de balayer devant sa porte pour ouvrir la prochaine. Celle du projet Europe.

Seulement voilà, l’Allemagne ne répond pas encore présente aux différents appels du président. La volonté est sans aucun doute là, le comment, lui, n’a pas su encore trouver son chemin. Les eurosceptiques allemands, eux, ont su s’installer confortablement au Bundestag en septembre dernier.

Seul, Macron n’a pas la tâche facile. Beaucoup aurait déjà perdu patience et jeté le torchon.

C’est mal connaitre le charisme d’Emmanuel. Son projet, c’est celui de gagner la confiance des citoyennes et des citoyens français et européens. Il rassemble, il dynamise et relance la souveraineté et l’identité européennes.

Ulrich est direct:« Macron ist der erste große Europäer im Élysée-Palast seit François Mitterrand ». La comparaison honore!

En attendant qu’Angela, Martin , Horst et les autres se mettent d’accord sur la Groko* ou encore la KoKo**, Aix-en-Chapelle déroule le tapis rouge au président Macron.

Stefan Ulrich, lui, nous encourage par la plume à continuer, à persévérer et rend un hommage médiatique.

Aussi je saisis cette occasion : permettez-moi de le remercier pour cette bouffée d’air qui nous fait tant de bien, à nous tous, Marcheurs en Europe.

* große Koalition (grande coalition)

** Kooperations-Koalition (coalition de coopération)

Lire l’intégralité de l’article (en langue allemande).

Auteur: Stefan Ulrich
Source: Süddeutsche Zeitung du 10 décembre 2017

 

Une réponse sur “Bewegt Euch! Un petit vent de fraîcheur qui nous fait du bien…..”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *