Une Europe forte et unie pour les petits-enfants des bâtisseurs de l’Union Européenne. Rendre l’Europe au peuple.

Rendez l’Europe au peuple !
C’est en ses termes francs et directs qu’Emmanuel Macron a présenté mardi dernier ses visions pour une Europe forte et unie. Une démarche courageuse, audacieuse qui amène un vent pro-européen frais et ambitieux.


A bien y regarder, les propositions ne sont pas si inédites que cela.

Pour les résumer, de quoi retournent-elles ?

Trois piliers forment la structure d’une transformation des processus politiques : l’économie, le social et la défense. Parmi les mesures phares présentées, il y a la taxe sur les transactions financières, le bilinguisme obligatoire pour les étudiants de l’Union, un salaire minimum européen ou encore la conception d’une armée européenne et d’un ministère des finances de la zone euro.

Les thèmes ne sont pas nouveaux, nombre de propositions avait émergé en ce sens. Emmanuel Macron a cependant le courage de les redynamiser à un moment pour donner à l’Europe une souveraineté nouvelle. Le calendrier est difficile au lendemain des élections allemandes et le dessein d’une coalition incertaine car difficile en Allemagne.

Sans vouloir brusquer, il n’hésite cependant pasà secouer le cocotier dans une Europe endormie, recroquevillée sur elle-même, au bord d’une léthargie tacite. Il n’a pas la main alors qu’il pourrait fort bien devenir un leader européen.

Les bâtisseurs, que nos parents nos grands-parents ont été, ont réalisé un travail de dingue. Ils ont surmonté des montagnes idéologique et politiques pour faire cette Europe d’aujourd’hui. À ma génération, ils ont apporté paix, perspectives et futurs. Cet héritage est loin d’être encombrant.

Permettez-moi alors de vous poser la question suivante : que font les bâtisseurs pour leurs enfants et petits-enfants ?

Notre devoir est de poursuivre, de construire face à un paysage sociétal et environnemental en complète mutation. Nous adapter pour mieux fédérer, pour une meilleure intégration des 28 et de leurs propres identités autour d’une Europe soudée et forte . Vous le voyez bien, la liste n’est pas exhaustive!

Oui, mais comment financer ?

Refondre l’Europe, c’est devoir aussi pouvoir financer les mesures fédéralistes qui doivent rester réalistes. Macron devra sans aucun doute s’inspirer de la méthodologie allemande, plus douce. Elle consiste à consulter, à analyser puis à proposer ensuite.

Là néanmoins, nous pouvons arguer de cette expérience acquise avec la Grande Marche en France, celle-là même qui a permis de monter le programme d’En Marche. La suite, nous la connaissons avec les élections présidentielles et législatives. Ce pragmatisme de s’orienter vers ce qui est faisable, nous l’avons acquis et le maîtrisons.

Rendons à César ce qui appartient à César : il faut bien reconnaître qu’il y avait bien longtemps qu’un chef d’État n’avait pas osé prêcher pour davantage d’Europe. C’est un discours énorme, vitalisant, qui bouleverse complètement la pensée européenne. Il s’adresse aujourd’hui aux petits-enfants des bâtisseurs.

Le temps est venu de laisser la place aux rebâtisseurs de l’Europe.

 

7 réponses sur “Une Europe forte et unie pour les petits-enfants des bâtisseurs de l’Union Européenne. Rendre l’Europe au peuple.”

  1. À tous ceux de nos compatriotes qui sont sceptiques, méfiants, sur les mesures et réformes entreprises par le gouvernement du Président Macron sur le plan social, politique et autres propositions ainsi que les réformes proposées concernant l´avenir de l´Union Européenne, à ceux aussi qui critiquent, nous les invitons, tout comme nos amis allemands, quelles que soient leurs préférences politiques de participer aux ateliers d’un dialogue inter-communautaire de réflexions sur l´avenir de « NOTRE » Europe commune, qui seront bientôt organisés par les comités « En Marche » en Allemagne.

    Für alle, die skeptisch und misstrauisch sind über die Maßnahmen und Reformen der Regierung von Präsident Macron ob es auf sozialer, politischer Ebene ist, sowie über sozialpolitischen Standards, sowie die vorgeschlagenen Reformen über die Zukunft der Europäischen Union, wir laden auch unsere deutschen Freunde ein, unabhängig von ihren politischen Präferenzen an den Workshops eines interkommunalen Dialogs und Reflexionen über die Zukunft des « UNSER » gemeinsamen „EUROPAS“ teilzunehmen, das in Kürze von den Komitees  » En Marche » „Ad-hoc-Besuche“ in Deutschland und in Hamburg, http://la-republique-en-marche.de, organisiert werden.

    1. merci Francis pour ton cri du cœur Européen, qui porte haut les idéaux de L’Europe, source de paix, que nous aimons.

      Chère Heike, Merci de votre support et de votre offre. Le plus simple serait de rejoindre lundi 9 au soir la réunion du Comité LREM Elbe-Hamburg.

      Sincèrement,
      Philippe, animateur local

  2. Il faut absolument trouver une base pour les discussions de l’Europe qui n’est pas française, ni allemande, mais européenne.
    J’aimerais bien travailler dans un workshop pour l’Europe. Il faut que nous nous réunissions. Je serai prête pour participer. Quand peut – on commencer?

    1. Bonjour Heike,

      merci d´avoir répondu à notre appel. Oui je suis de votre avis, il faut trouver une base de discussion sur l´Europe et cela commence par notre identité que nous avons totalement ignorée depuis des décennies.

      La question qui se pose est qu´est-ce qui nous lie et nous unit ?

      C´est notre culture commune, c´est notre histoire commune riche d´un patrimoine artistique et culturelle, même si dans le temps passé, des épisodes tragiques et douloureux, proches ou lointains, ont assombri notre histoire, malgré tous ses tourments, ses conflits et guerres destructives causées par ce Nationalisme renaissant dans divers pays de l´UE, l´Europe a enrichie et enrichie encore le monde de notre culture commune.

      C´est sur ce thème de notre patrimoine culturel commun, notre histoire commune, que nous devons redécouvrir et au premier plan notre identité d´européen que nous devons léguer à nos enfants, petits-enfants.

      Élaborons ensemble une plateforme ou workshop culturel en ouvrant un dialogue interculturel dont nous pourrons ensemble, citoyens Français et Allemands, poser les repères sur le site internet de « En Marche Elbe-Hamburg » pour ouvrir un dialogue sur des thèmes qui sont d´actualité qui ont été soulevés et proposés par le Président Emmanuel Macron mais aussi par nos partenaires Allemands sur la question de l´Europe de demain.

      De même la question urgente, les réformes à entreprendre pour rendre l´UE plus efficace dans de nombreux domaines, plus sociale, plus solidaire, ouvrons donc le dialogue sur l´avenir de notre Europe en amenant avec nous dans cette aventure « Europe Unie » la jeunesse européenne, allemande et française.

      Pour cela nous nous rencontrons avec d´autres membres du comité « En Marche Elbe-Hamburg » le prochain Lundi 9 Octobre et si cela vous intéresse vous pourriez prendre contact avec le comité EM Elbe-Hamburg pour obtenir plus de détails sur notre rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *