Hyperpräsident Macron gibt sich die Ehre und drückt weiter aufs Tempo!

Frankreichs Präsident ist vom Olymp herabgestiegen. Der Hyperpräsident will den Franzosen offenbar beweisen, mit welcher Ernsthaftigkeit er das Amt ausübt. Macron möchte, das hat er schon öfters gesagt, das Land nicht nur reformieren, sondern vollkommen umbauen.


(..) Offenbar ist Macron so überzeugt von seinem Kurs, dass ihn das nicht kümmert. Oder er ist sich nicht bewusst, dass ihn arrogantes Verhalten die Unterstützung der Franzosen kosten könnte, die er doch für den Umbau des Landes so dringend braucht.

Un son de cloches peu élogieux de ce côté du Rhin : hyper présidence, arrogance, des mots qui reviennent souvent, trop certainement.

Il est étonnant que la forme des propos remporte sur le fonds du problème. Peut-être un défaut professionnel dans le monde du journalisme?  Le discours et le ton de Macron surprennent, il est très loin d’être hypocrite. Le style et le vocabulaire déconcertent sans pour autant constituer des écarts de langage et encore moins des dérapages.

Dire haut ce que personne ne veut prononcer, ne pas avoir de discours aseptisé. Est-ce une hérésie?

Non! Car voilà tout le contraire de ce que fut le gagne-pain de cette presse depuis des années. Elle est alors devenue investigatrice pour mettre au-devant de la scène des lacunes et les points faibles de telle présidence et tel gouvernement. Ces dernières années furent sans aucun doute source de profits pour nombre de feuille de chou aux différentes couleurs.

Beaucoup de commentateurs politiques et journalistiques ont fait fausse route. Juger une action sur le court terme ne peut pas être sain ; il faut savoir être patient et croire en la pondération. Macron parle de plénitude.

Rassembler autour d’un projet, celui de la transformation profonde de la France, ce n’est pas devoir se concentrer sur un indicateur.

Soyons sérieux! Le mandat va bien plus loin, au-delà des clivages gauche-droite et pauvreté versus richesse.

Macron parle de cordée, cet esprit sportif qui consiste à atteindre un objectif commun : celui de gagner, ensemble. Là encore, aucun discours aseptisé. Il dénonce une hypocrisie installée et admise qui nous fait oublier les principes économiques élémentaires : le capital est source de richesse pour tous. Faire fuir le capital, c’est simplement cultiver une névrose économique. Le retenir, le séduire et le faire fructifier, c’est la cordée entière qui en profite.

Un exercice de transparence, de pédagogie, rendre des comptes : voilà ce à quoi Emmanuel Macron s’est employé dimanche soir.

Il réaffirme les perspectives, retrace le chemin parcouru, n’a mis aucun détail de côté, sans pour autant mettre… le bordel.

Exercice prétentieux, arrogant ?

Non en aucun cas, l’approche exclut toute hypocrisie. Rassemblons-nous autour de ce projet.

Où que vous soyez en Allemagne, rejoignez un des comités En Marche! et marchez avec nous.  En Marche! en Allemagne : ce sont plus de 1800 Marcheurs!

Lire l’article sur la Süddeutsche Zeitung

Auteur: Lilith Volkert
Source: Süddeutsche Zeitung du 16 octobre 2017

 

Une réponse sur “Hyperpräsident Macron gibt sich die Ehre und drückt weiter aufs Tempo!”

  1. C´est une excellente analyse sur l´article de Mme Lilith Volkert paru dans le Süddeutsche Zeitung sous le titre « Hyperprésident Macron… ».

    Il faut malheureusement constater que depuis des décennies comme beaucoup de ses collègues en Allemagne, ils ne sont pas encore arrivés dans ce nouveau siècle digitalisé, dans ce printemps numérique, et reprennent tous une dialectique et réflexes du passé avec ses lots de clichés lorsqu’il s´agit de relater un événement politique ou autre qui se passe en France.

    Une attitude professorale qui malheureusement et bien souvent ne s’est pas encore adaptée aux nouvelles technologies, au développement d’une analyse plurisémiotique, un renouveau du narratif, enfin se poser la question des genres et formats journalistiques.

    C’est le devoir de la presse de s’adapter à ce nouveau siècle de la révolution numérique qui change tous les données et objectifs économiques, industriels mais aussi sur le plan humain. Le regard porté sur la France depuis des décennies par la Presse en Allemagne et ceux qui la représentent, doivent s’adapter à une nouvelle génération d’hommes politiques comme le Président E. Macron qui sont en train d’introduire un nouveau style dans la manière de gouverner en considération non seulement des intérêts nationaux mais surtout aussi Européens, ce dont l’Allemagne devrait s’en réjouir !

    C´est donc une nouvelle transformation de la société comme le souligne « Rogers » : « Les innovateurs (Innovators) sont des individus toujours à l’affût de nouvelles idées et innovations. Ils n’hésitent pas à se jeter à l’eau pour anticiper des apports positifs de l´innovations…

    C’est ce qui se passe avec la nouvelle révolution du Président Emmanuel Macron.

    En souhaitant que l’Allemagne et ses politiciens ainsi que les Médias en suivront le pas afin de renforcer dans nos esprits une forme moderne de notre identité culturelle Européenne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *