Le chantier de la moralisation de la vie politique, un véritable défi.

Les différents scandales médiatiques sur les agissements en-dessous de table lassent et agacent les Françaises et les Français depuis longtemps, trop longtemps. La presse le sait bien et relaie cet écœurement en leur nom pour en faire les gros titres et s’en enrichir.

Remettre de l’ordre dans la Maison France est une priorité d’Emmanuel Macron. Lui parle de révolution, ce qui ne peut laisser aucune équivoque.

Mettre fin à ces malversations sans fin et à ces arrangements parfois vicieux doit permettre un retour du citoyen dans la vie politique en le rassurant sur un cadre d’action, clair, encadré, transparent et participatif.

C’est l’essence du premier projet de loi intitulé « loi pour la confiance dans notre vie démocratique » qui a été présenté ce 1er juin 2017 par François Bayrou.

Beaucoup de mesures semblent innovantes et devraient sans aucun redonner confiance dans la vie politique. Elles nécessiteront certainement une approche plus constitutionnelle pour se mettre en conformité et éviter la censure. Cela demande du temps, de la patience et de la persévérance.

Pour réussir rapidement, une chose est certaine mais pas encore acquise à la date de ce jour : avoir une majorité parlementaire. C’est avec elle que nous voulons porter ce projet et en être fiers. Relevons donc le défi, ensemble !

Retrouver les grandes lignes du projet de loi de la moralisation de la vie politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *