Donner une majorité cohérente : mode d’emploi

Les élections législatives de juin 2017 s’annoncent palpitantes et incertaines. Alors que nombre de partis de Droite et de Gauche pansent leurs plaies et pensent à leur devenir, ces nouvelles élections législatives prennent le tour d’un troisième tour présidentiel.

Un tiers des députés sortants environ ne reconduit pas son mandat pour des raisons tout aussi diverses que le cumul des mandats, le retour vers la vie citoyenne, la lassitude ou encore l’âge.

Fragilisés ou déstabilisés, les mouvements politiques sortants éprouvent quelques difficultés à resserrer leurs rangs, à effacer certaines frondes naissantes et à trouver de nouvelles têtes d’affiche et meneurs de jeux.

La République En Marche ! a investi 522 candidats. De nouveaux noms, des personnes inconnues, des gens issus de tous les milieux civils, professionnels et politiques. Beaucoup d’entre eux n’ont aucune notoriété politique. L’essence profonde est et reste la recomposition politique.

L’électeur de Juin 2017 risque d’être dépassé par la vitesse des événements. Le renouvellement est ressenti par beaucoup comme indispensable après tant d’années de marasme et trois quinquennats peu convaincants. La question que beaucoup se pose aujourd’hui est de définir son choix.

Doit-il être cohérent dans son choix ?

S’il répond par oui, il préférera le bulletin En Marche ! au moment de voter. Ainsi, il donnera au Président de la République, Emmanuel Macron, les moyens démocratiques de légiférer sur les cinq prochaines années pour réformer le pays et rendre à la France la place internationale qui lui revient.

Peut-il avoir peur et/ou  être réticent à tous ces changements ?

Si oui, l’électeur de Juin 2017 choisira d’instaurer un contre-pouvoir parlementaire, quitte à donner sa voix aux extrêmes, de Droite ou de Gauche pour y parvenir. Le choix implicite d’une certaine continuité, celle qui rassure.

La décision n’est pas évidente, elle est lourde à porter. La campagne, elle, sera courte…..

Faire preuve de cohérence est certainement la meilleure voie, l’avenir du pays est l’affaire de tous les citoyens. Les convictions d’hier sont fragilisées car caduques. L’avenir passe par le renouveau politique tout simplement, donner une majorité cohérente y ouvre la voie.

Une chose est sûre, le mouvement La République En Marche ! a une longue vie devant soi, l’histoire ne fait que commencer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *