29,50% des voix aux législatives selon un sondage récent du 29 mai : la majorité absolue à portée de main ?

Un sondage (*) est comme une photo Polaroid : elle ne reflète qu’un bref instant à un moment donné.
Oui, le mouvement est bien En Marche ! pour réellement tourner la page, nous donner à tous la chance de nous réinventer, de réinventer la France et par effet de domino aussi l’Europe.

Révolution est une expérience unique, Emmanuel Macron a décrit la sienne. Il a séduit et semble continuer à séduire. Porter ce projet pour en être fier dans cinq ans, une lourde tâche. Les Français sont résilients, l’Histoire de la France en est bourrée d’exemples.
Restons sur le court terme et imaginons l’autre scénario, celui que chacun d’entre nous ne souhaite pas partager : les sondages peuvent se tromper et dimanche soir, nous en aurions une confirmation.
Notre candidat ne serait pas en position de force, passerait avec peine le 1er tour, face à des candidats tenaces, tout aussi compétents et jouissant d’une plus grande notoriété. Il faut avoir au minimum 12,50% des voix pour passer dans la joute suivante, pour rappel.
Les comités respectifs, en Métropole, mais aussi à l’Étranger, devront alors évaluer les chances réelles de faire passer Notre projet, quitte à devoir reporter leur choix sur un nom autre que celui de son propre candidat. S’assurer d’une fidélité partielle au programme peut être plus bénéfique qu’une opposition complète au renouveau politique par l’heureux et nouvel élu.
Cela ne reste qu’un scénario, heureusement, mais ayons néanmoins la sagesse de le retenir comme une option avec laquelle nous devrons nous occuper dès lundi prochain. Peut-être.
Nous sommes tous En Marche ! et nous croyons à ce projet, ensemble.

(*) Retrouver les grandes lignes de ce sondage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *